Nouvelles des boubous parrainés

Nous avons l’immense tristesse de vous annoncer que sont partis au paradis des Boubous Initial's bb, Djenghis, Bernese, Evidence et Divine. Par l’intermédiaire de l’association Babymum, Caroline vous remercie infiniment de l’avoir soutenue en parrainant ses boubous partis rejoindre le pont de l’arc en ciel.

Le plan retraite de ces chiens va être reparti sur les autres plans retraite à ce titre nous ouvrons un nouveau département avec un plan participatif individuel qui sera bientôt en ligne. Nous vous informerons dès que ce nouveau département sera mis en place. 

 

Le parrainage des reproducteurs en vu d'un plan épargne retraite est toujours d'actualité voir ICI 

 

TEXTES de Caroline :

Initial's bb 'dite' bibi, m'a quittée.

La douleur est si forte que j'ai envie d'hurler.

Pas de mot pour exprimer mon chagrin.

Si jeune, si pleine de vie, si dynamique, si aimante, si débordante de câlins, tout est fini, me reste le vide, sans toi, sans ta présence qui me manque à en crever. Bb, mon amie, merci pour ce que tu m'as apporté.

Si vous voulez commenter, surtout ne me dîtes pas 'courage', je n'en n'ai aucun, juste envie de voler avec elle. Ne me téléphoner pas, je ne répondrai pas, j'ai juste envie de crier, de verser des larmes, et serrer fort mes amis qui sont là et qui ont besoin de moi.

TEXTE de Caroline : 

J'ai mis du temps avant de faire cette publication, mon coeur était trop meurtri. Il l'est toujours, mais il est temps d'annoncer les drames que j'ai vécu il y a une semaine exactement.

Alors que cela fait à peine un petit mois que ma jeune Initial's bb a rejoint le pont de l'arc en ciel, vendredi soir à 20 h mon si fidèle Djenghis a lui aussi rejoint le pont de l'arc en ciel. Il s'est endormi à tout jamais chez lui, dans mes bras. Une soirée remplie de chagrin, de douleur et de pensées noires.

Le lendemain matin, mon Evidence n'étant pas bien, direction véto, qui a fait tous les examens, l'a hospitalisée, et a pris soin d'elle... jusqu'à ce qu'à 19 h la belle parte aussi de l'autre côté du pont de l'arc en ciel. Le choc, la douleur, la peine encore une fois.

Deux départs, en deux jours…Des uppercuts pris en plein coeur, en pleine tête, l'impression d'être une zombie, qui vit un cauchemar et va se réveiller.

Je me bats aussi avec Bernese qui lutte avec son lymphome, et qui vit ses derniers jours.

Comment ne pas s'effondrer ? comment continuer à avancer ? Pas sûre que j'en sois capable. 

Des amis sont derrière moi et me soutiennent, et je tiens à remercier iciCorinne qui n'a pas hésité à faire le déplacement dès le vendredi soir, pour me soutenir et m'épauler dans ma détresse. Elle m'a aidé dans tous les sens du terme, sans elle et l'Association Babymum, avec toutes les personnes qui y contribuent, je ne sais pas comment j'aurai affronté ces épreuves.

Coco, je sais que tu ne veux pas de remerciement, mais soutenir des amis dans la peine est si précieux qu'il était important de mentionner que ta présence et ton aide m'ont été tellement salvateurs.

Mais il ne faudra pas m'en vouloir si je n'y arrive plus et me laisse aller.

Djenghis & Evidence, reposez en paix. Je vous aime.

Si vous voulez commenter ce post, merci pour vos témoignages d'amitié, mais SURTOUT ne me dîtes pas 'courage', je n'en n'ai vraiment aucun.

 

Texte de Caroline

De nouveau le coeur qui saigne ce soir.

Alors que je pensais encore partager quelques jours supplémentaires avec Bernese qui luttait depuis le mois Février contre son lymphome, et même si ces derniers jours ont été assez compliqués dans la gestion (pour la faire manger, son train arrière, son incontinence, sa lassitude), mais ce matin les choses se sont accélérés : alors que jusqu'alors elle ne semblait pas souffrir, ce matin elle a beaucoup gémi. J'ai senti que c'était la fin et ai pris rendez-vous chez le véto qui l'avait vu en début de semaine ; afin d'abréger ses souffrances.

En la portant avant pour la nettoyer sur la palette, j'ai vu qu'elle avait les yeux bien ouverts mais était déjà "en poupée de chiffon", a déjà partir. Elle a tenu pendant le trajet, continuait d'avoir les yeux ouverts, mais plus de réaction, la véto m'a dit on fait une piqûre de morphine avant, une fois fait, elle est partie chercher le reste, j'ai serré Bernese dans mes bras, et elle est partie, comme ça, sans avoir reçu la piqûre fatale.

Même si, contrairement, aux départ si soudain de Bibi, Djenghis & Evidence, je savais que ce jour arriverait puisqu'elle avait un lymphome et que depuis plusieurs mois je me préparais à cette issue fatale, la tristesse n'en n'est pas moindre car j'ai perdu une amie exceptionnelle, une maman hors pair, une nounou de tous les bébés, une compagne à toute la troupe que tout le monde aimait.

Je sais que beaucoup de parents de ses bébés vont avoir un pincement au cœur. Partager ta vie, ma poupée, n'a été que bonheur, et aujourd'hui on me l'a enlevé. Reste ton souvenir et tous les moments vécus ensembles qui sont gravés à tout jamais. As-tu aimé tes bébés au point d'avoir cessé de lutter pour rejoindre ta fille Initial's bb ? Quoiqu'il en soit, tu l'as déjà retrouvé, vous êtes maintenant inséparables. Repose en paix ma Bernese. Je t'aime.

Quant à moi, je n'aspire qu'à voir le jour, pouvoir profiter de mes compagnons sans toutes ces souffrances. Vais-je être exaucée ?

Ma vulgarité est égale à ma tristesse : putain de tumeur, putain de canicule, putain de mal de dos qui m'a empêché de te veiller jusqu'au bout, putain de loi des séries.

Ma Divinidyle 'dite' Divine est partie de l'autre côté du pont de l'arc en ciel dimanche matin.

Depuis 1 an elle souffrait d'une tumeur au poumon. 

Le traitement mis en place avait permis une accalmie et j'ai ainsi pu profiter de ma belle pendant presque un an. 

Mais la semaine dernière, la toux revenait. Elle a donc vu lundi dernier la vétérinaire, et après auscultation et imageries (poumons & cervicales), la cortisone était prescrite.

Ça l'a un peu aidé, elle mangeait avec plus d'entrain et ça l'aidait un peu côté mobilité (elle "tricotait", son problème venait des cervicales), mais la toux persistait, en raclant, comme si elle voulait expulser quelque chose. Je remarquais que ces toux étaient moins fortes le matin que le soir (?).

Jusqu'au samedi après-midi elle se maintenait, mais même si elle était à la maison, collée à son brasseur d'air préféré, la canicule qui est revenu ce jour-là, a fait que dans la soirée son état empirait et que la respiration devenait difficile. J'ai appelé les urgences vétérinaires, ça a basculé l'appel dans une clinique de garde que je ne connaissais pas. J'ai expliqué le cas de Divine. Il m'a répondu qu'il n'était pas convaincu qu'augmenter la cortisone l'aiderait. Que peut-être la mettre sous oxygène lui serait bénéfique, mais qu'au vu de l'évolution, on ne savait que trop l'issue fatale. Il m'a dit de consulter ma vétérinaire dès le lundi matin.

J'ai appelé ma belle pour que l'on aille dehors toutes les 2, il faisait nettement plus frais et il y avait de l'air. Je l'ai veillé jusqu'à 4 h du matin, mais ayant mal au dos, j'ai voulu m'allonger quelques temps. 3 h plus tard, elle avait cessé de lutter.

Je m'en veux, chérie, de ne pas avoir été là pour te tenir la patte, te serrer contrer moi, et de ne pas t'avoir accompagné jusqu'au bout, juste parce que j'avais mal au dos. Et peut-être aurai-je dû t'emmener après le coup de fil au service de garde, afin de t'aider en acceptant la piqûre fatale. Je n'ai probablement pas pris les bonnes décisions. Pardon, ma Divine, j'espère que tu ne m'en veux pas.

Ces reproches et le manque que tu laisses derrière toi sont atténués en me disant que maintenant tu ne souffres plus. Et que tu as retrouvé tous nos compagnons disparus, et tous ceux qui ont partagé ta vie, notamment les amis qui nous ont quitté dernièrement. Ils t'ont accueillie et prennent désormais soin de toi.

Merci à toi ma belle, pour tout. On se retrouvera. Je t'aime.

Merci également à Emilie & à Carine qui ont pris le temps de me répondre et m'ont aidé l'année dernière pour les pistes des différents examens à apporter à ma Divine. Cela a certainement 

Get Up a eu ses bébés 2 boubounets et 4 boubounettes. Ils ont tous trouvé une formidable famille